Vers l'introduction
L' Alsacien Souabe

du Saint Empire Romain Germanique

1.140
Dynastie dite des Hohenstaufen
1.250
...

L'accession de Conrad III au trône royal fortifia l'emprise de la dynastie qui disposait à coté de ses biens familiaux des domaines royaux très étendus. La place forte de Haguenau devint ville par diplôme décerné par l'empereur en 1.164

La Famille des Hohenstaufen gouverna le Saint-Empire Germanique de 1.138 à 1.254 tout en portant les titres de ducs de Souabe et d'Alsace . (Titres confiés en 1.079 par Henri IV à Frédéric de Hohenstaufen). La Souabe englobait un vaste territoire comprenant Strasbourg-Augsbourg-Constance et le nord de la suisse.

...

XIIe Siècle

Conrad III

de

1.138

à

1.152

Frédéric 1er Barberousse

de

1.152

à

1.190

Henri VI

de

1.191

à

1.197

Philippe de Souabe

de

1.198

à

1.208

XIIIe Siècle

Otton IV de Brunswick

de

1.198

à

1.218

Frédéric II

de

1.212

à

1.250

Le Grand Interrègne

de

1.250

1.273

L'Alsace sous contôle Autrichien

en

1.273

..

Pour faire régner la paix et imposer son autorité, l'Empereur remplace les comtés du Nordgau et du Sundgau par le landgraviat de Haute-Alsace (entre les mains des Habsbourg) et le landgraviat de Basse-Alsace (entre les mains des Hunebourg puis des comtes de Werde)

Frédéric II fonde les villes impériales de Mulhouse, Colmar, Kaysersberg, Munster. dans le landgraviat de Haute-Alsace et Wissembourg, Sélestat, Rosheim, Obernai dans le landgraviat de Basse-Alsace.

A sa mort en 1.250 c'est la fin d'une époque.

Le grand interrègne de 1.250-1.273 entraîne l'anarchie et l'émiettement territorial de l'Alsace. Mais le dynamisme des villes est confirmé.


Jusque là nous étions des Alsaciens Souabe !
 Vers le haut